• About Friends

'Free the CBC' campaign press conference

Jul 22, 2013

10h00
Salle Charles Lynch
Édifice du centre
Bloc parlementaire
Ottawa

[La parole prononcée fait foi/Check against delivery]

Bonjour

Je m'appelle Ian Morrison.  Je suis le porte-parole des AMIS de la radiodiffusion canadienne. Je vais commencer en français suivi par l'anglais.

La Loi sur la radiodiffusion a été conçue pour protéger la SRC de l'ingérence politique.

Au moment de présenter ce projet de loi, la Ministre des communications de l'époque, Flora Macdonald, a déclaré :

« Le principe du sans lien de dépendance sera protégé, et les libertés journalistiques et artistiques de la SRC seront entérinées en loi. »

Ce matin, nous visionnons pour la première fois de nouvelles annonces qui expriment notre opposition à la prise de contrôle de la SRC opérée par Stephen Harper, et les tentatives de son gouvernement d'intimider les journalistes.

Pour le moment, les annonces ne seront disponibles qu'en ligne. La SRC nous a refusé la possibilité d'acheter du temps d'antenne et de les diffuser au sein du Téléjournal et du National.

Ce refus de la part de la direction de la Société souligne précisément notre point de vue. Par les menaces constantes et par le patronage partisan à travers duquel il nomme son Président et les membres du Conseil, le Premier ministre Harper exerce déjà beaucoup trop de contrôle sur la SRC.

Avec la promulgation de la Loi C-60, le principe du « sans lien de dépendance » qui protège la SRC de l'ingérence politique, consacré dans la Loi sur la radiodiffusion, est  menacé.

Le Premier ministre Harper a maintenant mis en place tous les outils dont il a besoin pour transformer graduellement la SRC d'un radiodiffuseur public à une machine à propagande de l'état.

Cette intimidation n'est pas limitée à la SRC. Dernièrement, suite à une fuite gênante pour le gouvernement qui a donnée lieu à un reportage à CTV, la police militaire a été chargée d'entamer une enquête sur son journaliste Bob Fife.

My name is Ian Morrison.  I speak for the FRIENDS of Canadian Broadcasting.

The intent of the Broadcasting Act is to protect the CBC from political interference.

When she first introduced the Bill that would become the Broadcasting Act, then Communications Minister Flora Macdonald said:

"The arms-length principle will be protected, and the journalistic and artistic freedoms of the CBC will be enshrined in law."

This morning, we are screening for the first time new ads challenging Stephen Harper's hostile takeover bid for the CBC, and his government's effort to intimidate journalists.

For the time being these ads will be available only online.   The CBC has refused our request to buy time to air them on The National and Le Telejournal.

CBC management's refusal underscores precisely the point we are making.  Through constant threats and partisan patronage appointments to its senior leadership, Prime Minister Harper already exercises too much control over the CBC.

With the enactment of Bill C-60, the arm's-length principle protecting the CBC from political interference - enshrined in the Broadcasting Act - is under threat.

Prime Minister Harper now has in place all the tools he needs to gradually convert the CBC from a public broadcaster into a state propaganda machine.

And this intimidation is not confined to the CBC.  Recently we learned that a military police investigation of Bob Fife had been launched after a story embarrassing to the government was broadcast by CTV.

Veuillez svp montrer les annonces. Please roll the ads...

The digital sticks we have distributed contain shorter versions of the videos FRIENDS has just screened for the first time in public, as well as copies of the longer version you have just seen in both official languages.

By a wide majority, Canadians reject Stephen Harper's bid to undermine the CBC's editorial independence.

Only 12% - one in eight voters - agree that the government should control the wages and working conditions of CBC employees, according to a new Nanos Rsearch poll FRIENDS is releasing this morning.

There is a broad consensus among Canadians that the government should set aside its plan to control and silence the CBC. Eighty-one percent think the CBC should remain independent of the government as set forth in sections 35 and 52 of the Broadcasting Act - and this includes 55% of Conservative Party supporters.

On this and a host of other issues covered in this Nanos Research poll, the Conservatives are isolated from mainstream opinion - including from a majority of Conservative supporters.

Les clés USB que nous avons distribuées contiennent des versions courtes des vidéos que les AMIS viennent de visionner pour la première fois en publique, ainsi que des copies des versions plus longues que vous venez de voir dans les deux langues officielles.

La vaste majorité des Canadiens rejettent la tentative de Stephen Harper de miner l'indépendance éditoriale de la SRC.

Seulement 12% - un électeur sur huit - est d'accord que le gouvernement devrait contrôler la rémunération et les conditions de travail des employés de la SRC, selon un nouveau sondage Nanos que les AMIS diffusent en primeur ce matin.

Il y a un large consensus parmi les Canadiens que le gouvernement devrait mettre de côté son projet de contrôler et de museler la SRC - 81% pensent que la SRC devrait demeurer indépendante du gouvernement, tel que mandaté par les sections 35 et 52 de La Loi sur la radiodiffusion - et parmi eux, 55% des supporteurs du Parti conservateur.

Sur cette question et plusieurs autres qui sont traitées dans ce sondage Nanos, les Conservateurs se sont marginalisés par rapport à la majorité des Canadiens - y compris par rapport à leurs propres partisans.

 Il me fera plaisir de répondre à vos questions.

I will be pleased to respond to your questions...

Related Documents:

Jul 22, 2013 — News Release: CBC rejects ads that challenge Harper’s media muzzling
The CBC has refused to air television ads that challenge the Conservative government's takeover of the national public broadcaster.

Jul 22, 2013 — Opinion Poll: Canadians on the CBC by Nanos Research
New opinion research shows Canadians from across the political spectrum value the CBC, give it good marks for meeting its mandate and think it plays an important role in Canada.